Voir&Agir

L'association

Le cinéma documentaire est une fenêtre ouverte sur le monde. Il est un instrument indispensable pour appréhender le réel, trop souvent réduit à sa représentation médiatique ou à une forme journalistique.

Pourtant, le cinéma documentaire peine à atteindre le public.

C’est pour faciliter la rencontre entre un film et son public que VOIR&AGIR a choisi de se constituer en réseau alternatif de diffusion, avec :

UNE SÉLECTION DE FILMS DOCUMENTAIRES
ET DES RENDEZ-VOUS RÉGULIERS

Rendez-vous

Pas d'évènements prévus pour les jours à venir.

Les films

  • LOBBYING : au-delà de l’enveloppe

    Pourquoi tant de bruit soudain dans le monde feutré de la corruption ? Pourquoi media et politiques enflent-ils chaque jour la masse d’articles, de reportages ou de déclarations concernant les “affaires” ? La “publicité” faite au phénomène atteint des proportions inégalées à ce jour. Rarement pourtant les media se posent la question du “pourquoi on en parle”. Et lorsqu’ils (...) Voir les détails
    ?
  • LES 88, L’ART DE LA GRÈVE

    Le sous-titre du film est explicite : "Retour sur le conflit des travailleurs intérimaires sans-papiers de l'Agence Man BTP". Ils sont donc 88, ces travailleurs sans papiers, âgés de 22 à 35 ans, d'origine malienne, sénégalaise, mauritanienne et ivoirienne, travaillant en France, parfois depuis de nombreuses années. Le 3 juillet 2008, ils décident d’occuper les locaux (...) Voir les détails
    ?
  • DOUBLE FACE DE LA MONNAIE (LA)

    Sur un ton ludique et pédagogique, La double face de la monnaie nous propose de démystifier l'argent et de reconsidérer notre perception de la richesse. Il donne la parole à des hommes et des femmes qui n'ont pas la visibilité médiatique de leurs homologues libéraux : le philosophe Patrick Viveret, l'économiste belge Bernard Lietaer, le président du Conseil scientifique (...) Voir les détails
    ?
DVD disponibles à l’achat
pour deux types de public et d’usage :

Soit pour un usage strictement privé
dans le cadre restreint du "cercle de famille"

Soit pour une "diffusion publique"
réservée aux associations et institutions.

L’association VOIR&AGIR encourage la pratique citoyenne des projections- débats, mais elle appelle également au respect des auteurs-réalisateurs et producteurs indépendants de documentaires sans lesquels il n’y aurait pas de pluralité d’expression. FERMER