Voir&Agir

L'association

Le cinéma documentaire est une fenêtre ouverte sur le monde. Il est un instrument indispensable pour appréhender le réel, trop souvent réduit à sa représentation médiatique ou à une forme journalistique.

Pourtant, le cinéma documentaire peine à atteindre le public.

C’est pour faciliter la rencontre entre un film et son public que VOIR&AGIR a choisi de se constituer en réseau alternatif de diffusion, avec :

UNE SÉLECTION DE FILMS DOCUMENTAIRES
ET DES RENDEZ-VOUS RÉGULIERS

Rendez-vous

Pas d'évènements prévus pour les jours à venir.

Les films

  • SUR LES CENDRES DU VIEUX MONDE

    Hayange, la vallée de la Fensch en Lorraine, berceau et fleuron de la sidérurgie française, peut-on lire dans les encyclopédies. Mais à l'aube du 3e millénaire, le constat est plutôt amer. Les usines, poumons économiques de la région et qui en avaient façonné le paysage, sont aujourd'hui détruites à 95 % et la population touchée de plein fouet par la crise. Attirés par les (...) Voir les détails
    ?
  • CHATILA, les femmes et les enfants

    Plus de 5 millions de Palestiniens vivent en exil, hors de la Palestine, dont 10 % au Liban. Dans le camp de Chatila, près de Beyrouth, longtemps après le massacre [1] perpétré en septembre 1982 par les phalangistes libanais sous l'œil bienveillant de l'armée israélienne et d'Ariel Sharon, alors ministre de la Défense, les réfugiés continuent de rêver de justice, de (...) Voir les détails
    ?
  • DOUBLE FACE DE LA MONNAIE (LA)

    Sur un ton ludique et pédagogique, La double face de la monnaie nous propose de démystifier l'argent et de reconsidérer notre perception de la richesse. Il donne la parole à des hommes et des femmes qui n'ont pas la visibilité médiatique de leurs homologues libéraux : le philosophe Patrick Viveret, l'économiste belge Bernard Lietaer, le président du Conseil scientifique (...) Voir les détails
    ?
DVD disponibles à l’achat
pour deux types de public et d’usage :

Soit pour un usage strictement privé
dans le cadre restreint du "cercle de famille"

Soit pour une "diffusion publique"
réservée aux associations et institutions.

L’association VOIR&AGIR encourage la pratique citoyenne des projections- débats, mais elle appelle également au respect des auteurs-réalisateurs et producteurs indépendants de documentaires sans lesquels il n’y aurait pas de pluralité d’expression. FERMER